vendredi 26 mai 2017

Hope & red


Vous êtes féru de fantasy et avez envie de vous lancer dans une nouvelle série 
ou bien 
vous n’êtes pas adepte du genre et avez envie d’une belle découverte ?


Eh bien, n’attendez plus, commencez cette série très prometteuse avec ce premier opus des plus stimulants ! Red et Hope, héros éponymes, sont deux des personnages centraux de cette épopée fantastique, aventurière et maritime.Tous deux orphelins, ils ont fait leurs armes dans leur prime jeunesse leur permettant de développer un art de la guerre comme de la ruse ou de la débrouillardise. L’un sur un bateau auprès d’une sacrée pirate, la seconde dans une sorte de monastère auprès d’hommes hostiles mis à part l’empereur lui-même qui la prend sous son aile.

Hope & Red est un roman euphorisant, rythmé, riche, offrant quelques bonnes trouvailles lexicales, de savoureuses péripéties en mer ou dans une des nombreuses cités à caractère. L’humour, notamment dans les réparties entre nos personnages, confère à l’ensemble un ton unique. Les personnages aux forts caractères, originaux et pleins de fougue, nous entraînent dans leur quête. Embarquez auprès de Red, Hope et les autres pour un voyage fort en adrénaline !

Anne- Sophie.


Retrouvez ce livre à la librairie : Hope & Red, Jon Skovron paru chez Bragelonne.  

mardi 23 mai 2017

La tresse



Trois femmes, trois vies au bord du précipice, trois continents, trois cultures.
Trois défis au destin relevés haut la main par trois femmes résolues et courageuses.
Smita est mariée à Nagarajan, un gentil garçon qui ne l'a jamais battue ni insultée. Un homme bon qui a accepté de garder leur petite fille quand tant de pères les enterrent à la naissance, vivantes, dans une boite en carton. Smita et Nagarajan sont des Intouchables, ceux que Gandhi appelait les enfants de Dieu. Des misérables, des invisibles, presque des nuisibles, comme les rats que Nagarajan doit chasser puisque c'est son métier. Celui de Smita est pire, elle est scavenger.  Autrement dit, elle ramasse les excréments des autres à mains nues, sans un mot, parce que sa vie pourrait s'en trouver en danger. Mais Smita à décidé de rompre ce cercle infernal de traditions. Elle a convaincu Nagajaran que leur fillette devait apprendre à lire et à écrire afin de devenir une femme libre. Ce matin-là, pour ce premier jour d'école, elle l'habille soigneusement et tresse ses magnifiques cheveux en une longue et belle tresse. 

Giulia aime la vie,  les livres à la folie, les promenades dans Palerme en Vespa, accrochée au papa, l'atelier de perruques en cheveux naturels que son père dirige où elle travaille par amour de ce métier qui devient rare. C'est une jeune femme courtisée par de beaux partis, sa mère essaie de la convaincre d'y prêter attention, elle même a fait un mariage arrangé et ne s'en est pas trouvée malheureuse. Mais Giulia veut être libre d'aimer qui elle veut. Ce matin-là le papa a eu un accident de Vespa, il est dans le coma. Guilia, qui doit assurer l'intérim de la direction à l'atelier, découvre dans un tiroir du bureau paternel un papier qui va bouleverser sa vie.

A Montréal, les journées commencent dès cinq heures pour Sarah. Des journées marathon qui ne laissent aucune place à l'improvisation. Elle a réussi à être promue associée en equity dans le prestigieux cabinet d'avocats où elle exerce. C'est une guerrière impitoyable, une bosseuse hors pair, une avocate respectée qui ne craint personne, surtout pas ses confrères. A l'approche de la quarantaine, elle est un modèle de réussite professionnelle. Mais Sarah a découragé l'amour de deux maris, ne s'autorise aucune fantaisie, aucun répit. Elle a tout sacrifié à son métier, surtout ses enfants. Dans son job, à son niveau, ils n'existent pas. C'est la règle. Tacite bien sûr, mais être enceinte relève déjà de l'excentricité, alors être mère...Sarah résiste à la culpabilité et  au chagrin, se convainc que ses enfants seront fiers d'elle. Comme des milliers de femmes, elle enfouit ses souffrances secrètes. Ce matin-là, en pleine plaidoirie, Sarah s'est effondrée. Elle ne le sait pas encore mais le cancer l'a rattrapée et sa vie devra changer quel qu'en soit le prix.

Trois femmes, trois vies sur lesquelles plane l'ombre de la mort. Trois femmes emblématiques qui vont prendre leur destin en main et se battre contre tous les dangers parce qu'aucun combat n'est perdu d'avance et qu'il peut suffire de très peu pour que les forces en présence changent de camp. Laetitia Colombani entrelace avec efficacité et finesse trois portraits magnifiques reliés par ce symbole de féminité et de force qui fait si peur à certains.
Un premier roman saisissant que toutes les femmes de la terre devraient avoir la chance de pouvoir lire.

Je dédie mon travail à ces femmes,

Liées par leurs cheveux,
Comme un grand filet d'âmes.
A celles qui aiment, enfantent, espèrent,
Tombent et se relèvent, mille fois,
Qui ploient mais ne succombent pas.
L.C

Véronique


Retrouvez ce livre à la librairie : La tresse, Laetitia Colombani, Editions Grasset

vendredi 19 mai 2017

Coups de coeur cinéma

D'ici quelques jours s’ouvrira le 70ème festival de Cannes ! A cette occasion, la librairie met à l’honneur son rayon cinéma et vous propose une large sélection d’ouvrages à découvrir au rayon Beaux-Arts.


Et en avant-première, quelques coups de cœur de vos libraires :



-       Génération Propaganda de Benoit Marchisio aux éditions Playlist society. 
Le nom de la société Propaganda ne vous dit peut être rien, et pourtant elle a accompagné depuis les années 80 de très nombreux succès audiovisuels : cinéma, clips vidéos, séries télévisées… Créée par une bande de passionnés évoluant dans le milieu du cinéma et des clips vidéos (qui étaient alors en plein essor avec le succès monstre de la nouvelle chaine MTV), on lui doit notamment Dans la peau de John Malkovitch de Spike Jonze ou encore la création de la série Twin Peaks. Benoit Marchisio signe un essai passionnant qui met en lumière toutes ces figures de l’ombre qui gravitent dans le monde tortueux mais si productif du cinéma.
Retrouvez ce livre à la librairie : La génération Propaganda films : histoire oubliée d'une révolution à Hollywood, Benoit Marchisio, playlist society. 



Mythes et idéologie du cinéma américain de Laurent Aknin aux éditions Vendémiaire.
Comment le traumatisme du 11 septembre 2001 agit sur la culture américaine de ces dernières années ? Véritable afficionado du cinéma de « fantasy » (horreur, SF, péplum et films de super-héros), Laurent Aknin fascine par sa vision non manichéenne du cinéma : il prend du recul, étudie minutieusement son sujet et traite à la même enseigne les blockbusters et les films indépendants. Une réflexion étonnante qui en dit long sur nos actuelles obsessions cinématographiques.



-       Faire un film, de Sidney Lumet,  aux éditions Capricci. 
«  Le monde du cinéma y gagnerait beaucoup si chaque réalisateur était tenu d’exposer sa méthode de travail à ses confrères. C’est une chance pour nous tous que ce soit Sidney Lumet, l’un des plus grands cinéastes américains, qui partage ici son point de vue ». Steven Spielberg.  
Bien plus qu’un simple manuel, le livre de Sidney Lumet, édité il y a plus de 20 ans et pour la première fois disponible en français, reste LA bible pour ceux qui rêvent depuis toujours qu’on leur livre tous les secrets du monde du cinéma. Culte !
Retrouvez ce livre à la librairie : Faire un film, Sidney Lumet,  Capricci 


Les dix meilleurs films de tous les temps de Luc Chomarat,  Marest editeur. 
Spoiler : Luc Chomarat ne nous donnera finalement jamais sa liste des dix meilleurs films de tous les temps… Ce petit livre au titre trompeur se lit avec un plaisir monstre : il nous donne envie de se plonger, des étoiles plein les yeux, dans le cinéma de Mario Bava, Ozu ou Dario Argento. Une magnifique déclaration d’amour au cinéma et à ses génies. « Chaque plan d’un film d’Ozu est stupéfiant. Chaque film d’Ozu est stupéfiant. Pourquoi ? »


 Enfance et cinéma, collectif Actes Sud/La cinémathèque
Sous forme d’abécédaire richement illustré, cinquante auteurs nous parlent des figures de l’enfance qui les ont le plus marqué et inspiré au cinéma. Marjane (Persépolis de Marjane Satrapi), Laure (Tomboy de Céline Sciamma), ou Minoru (Bonjour de Yasujirô Ozu) : autant de portraits d’enfants qui donnent une autre dimension aux problématiques du monde des adultes. Un très beau livre qui illustre à la perfection l’exposition Mômes et cie à la Cinémathèque de Paris
Retrouvez ce livre à la librairie Enfance et cinéma, collectif, actes Sud/La cinémathèque.


-        Contes de l’au-delà, le cinéma de M. Night Shyamalan,  Collectif, éditions Vendémiaire. 
Un collectif de passionnés nous offre une exploration des différents thèmes chers à M. Night Shyamalan, réalisateur prodige de Sixième Sens et dernièrement à l’affiche avec le très remarqué (et remarquable) Split, et nous permet ainsi d’aborder ses films complexes et singuliers d’un œil nouveau. Remarquable !


-         Les territoires interdits de Tobe Hooper, par Dominique Legrand aux éditions Playlist society.
Bienvenue dans les territoires interdits mais si prolifiques du grand Tobe Hooper, réalisateur surdoué d’un film culte tourné avec des moyens dérisoires il y a déjà plus de quarante ans et reconnu par de nombreux réalisateurs et critiques comme un chef d’œuvre absolu et une source d’inspiration intarissable : Massacre à la tronçonneuse. Captivant !

jeudi 18 mai 2017

Zoo Station




A Berlin, en 1939, alors que l’ébauche du conflit semble se dessiner dans un futur proche, John Russel, journaliste mi-américain,  mi-anglais, vit et travaille en Allemagne où il a un fils de son premier mariage et une nouvelle petite-amie.
Alors que de sombres événements semblent se profiler dans son pays d’adoption, notre héros est déchiré. Entre plusieurs pays et cultures, entre ses convictions et sa famille. En effet, comment concilier l’inconciliable ?
Son rôle de journaliste pourrait le conduire à la dénonciation d’un régime abject mais son fils est embrigadé dans les jeunesses hitlériennes et sa compagne est actrice et allemande de naissance.
Il est alors approché par un agent russe qui, dans le but de préparer le pacte de non-agression avec l’Allemagne, lui propose l’écriture d’une série d’articles faisant l’éloge de l’Allemagne de 39 sous Hitler. Quoique réticent, Russel accepte et se retrouve sous les feux des services secrets anglais. A la suite de la découverte d’une affreuse machination du régime tout-puissant, J.Russel remisera sa neutralité au placard pour un engagement aussi crucial que dangereux.
Voilà un polar historique doublé d’un roman d’espionnage digne de Philip Kerr. Nous suivons avec un intérêt croissant les aventures du journaliste John Russel à Berlin et dans l’Europe qu’il visite. Un homme courageux mais en proie au doute et empêtré dans un certain débat intérieur. Pas de manichéisme ici mais un vif réalisme tant dans l’ambiance de la ville qu’au travers de l’intrigue et des personnages.
Zoo station vous offrira une lecture aussi instructive qu’addictive. Précipitez-vous sur ce premier volet !

Retrouvez ce livre à la librairie : Zoo Station , David Downing, Editions Cherche Midi


mardi 16 mai 2017

Moving Forward


Moving forward est la nouvelle série de Nagamu Nanaji à qui on doit déjà Parfait Tic et Koibana, l’amour malgré tout. La mangaka connut pour ses comédies romantiques, nous propose un ouvrage totalement différent : plus adulte et très poétique. Moving Forward nous conte le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Il évoque le deuil et la façon de le surmonter. Il nous parle de la difficulté d’être soi-même face à nos doutes, nos peurs et nos émotions. Ce manga est un véritable tournant dans la carrière de Nagamu Nanaji. Elle nous invite grâce à cette série à aller toujours de l’avant !
 
Moving Forward est une série en 11 volumes, qui a un rythme de publication bimestriel. 

Mathilde.

Vous pouvez dès à présent retrouver les deux premiers tomes à la librairie : Movingforward, Nagamu Nanaji aux éditions akata.