mercredi 22 mars 2017

Mister Caspian & Herr Felix



Que voilà un roman étonnant !
David est acteur, il vit à Los Angeles. Un beau jour, il commence à souffrir d’absences. Absences qui le font s’extraire de son environnement pour le transporter dans l’Allemagne nazie, où il devient Felix, un ponte du marché noir de haut vol.
Petit à petit, ces absences se multiplient, s’intensifient, au point qu’il croit devenir fou.
Qui, de David ou de Felix, est le vrai « Lui » ?
Ce roman, grâce à sa délicieuse et virtuose maestria, nous offre deux histoires qui se mêlent et se confondent, et sous lesquelles pointe une angoisse existentielle et vertigineuse : est-ce moi qui vous parle, ou un autre « moi », ailleurs et à une autre époque ?
Laissez-vous faire, et embarquez sans plus attendre dans l’univers décalé et fiévreux de Kotzwinkle, ce prodigieux conteur.

Bénédicte


Nouveaux guides sur Rennes et ses alentours !



Le choix de guides pour découvrir notre ville et sa région s'est élargi depuis peu ! En effet, la collection des guides Michelin vient de publier le Rennes - week-end  qui vous permettra de dénicher de nouvelles adresses ou d'organiser votre séjour grâce aux conseils de visite dans la ville et aux alentours !

Le Routard Rennes, lui, a été mis à jour en ce début d'année et vous y trouverez de nouvelles adresses à tester.

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir l'ensemble de la Bretagne nord, un peu de patience... Gallimard nous propose une nouvelle édition du Géoguide Bretagne Nord fin avril. De quoi s'organiser de petites escapades en bord de mer pour les longs week-ends du mois de mai !

Les amoureux de balades à vélo, eux, seront ravis... Et oui ! Enfin un guide qui nous propose des circuits de vélo autour de Rennes. Les éditions Ouest-France publient début mai Autour de Rennes à vélo ; la Haute-Bretagne en roue libre avec 23 suggestions de circuits au départ ou dans les environs de Rennes !
Si vous préférez les balades à pieds, une nouvelle édition de Brocéliande à pied proposée par la fédération française de randonnées pédestres est prévue pour début avril. Vous pourrez ainsi parcourir la forêt de Paimpont au travers des contes et légendes de la Bretagne.

Voilà de quoi vous simplifier la vie pour partir à la rencontre de notre ville et de ses alentours… Chacun devrait y trouver son compte !

Célestine








lundi 20 mars 2017

Les souhaits ridicules


« Je voudrais que nous redevenions des enfants, que nous rejoignions un conte, n'importe lequel.Attendre le loup. Le sentir approcher. Se redresser, imaginer sa présence. Le loup devient cette peur qu'il ferait bon croiser pour renouer avec la jeunesse, le symptôme d'une frisson perdu dans la nature domptée de l'âge adulte. On connaît la forêt par cœur, et les bois sont maîtrisés. On en est sorti mais on voudrait y retourner pour se perdre à nouveau. Être Hansel, ou Gretel. »

Depuis qu'elle a perdu la boussole offerte par un petit garçon qu'elle aimait, la narratrice souffre de crises d'allergie, diagnostiquée « allergie aux territoires étrangers »... Alors elle évite les lieux inconnus, les espaces de surprises. Sa vie est réglée comme du papier à musique. Devenue adulte, elle se marie, fait deux enfants et s'ennuie. Alors son esprit s'évade et elle cherche un loup, comme dans les contes, pour retrouver la peur, l'adrénaline. Apparaît Baptiste, son nouveau collègue de dix ans son cadet...

Petit roman fantasque, entre réalité et rêveries, Les souhaits ridicules nous plonge dans l'intériorité d'une femme en mal d'aventures et de nouveautés. Toujours à la frontière de l'imagination, dans le corps et dans l'esprit de ce personnage atypique, avec un grand talent littéraire, l'auteure dissèque le monde, la famille, le désir et la routine dans une ronde troublante et délicieuse.

Camille

Retrouvez ce livre à  la librairie : Les souhaits ridicules, Pauline Klein, Allia, 7€

vendredi 17 mars 2017

Le plus loin possible


C’est une très heureuse découverte que ce premier roman traduit de l’Australienne Maureen McCarthy.

Nous sommes au cœur de l’Australie aux côtés d’une jeune héroïne aux abois, Tess, âgée de vingt et un ans dont la vie auprès de son compagnon est devenue synonyme de brimades et d’une spirale de violence de laquelle il semble si difficile de sortir indemne. Bien qu’apeurée et meurtrie, Tess fait le choix salutaire, quoique non exempt de danger, de prendre le large. Et sa motivation principale est certainement la protection de sa fillette, Nellie, âgée de trois ans.
Quelques jours avant l’incipit du roman, Tess dont le corps meurtri porte les stigmates d’une vie douloureuse, a conduit son enfant à la bibliothèque où elle a croisé un couple de jeunes gens a priori sympathiques. Dans un élan, elle a accepté cette offre insensée de profiter de leur voiture pour s’échapper en pleine nuit. Le cœur haletant, ayant une conscience aigüe des conséquences désastreuses qui découleraient du moindre faux pas, elle prend Nellie et quelques affaires et se dépêche de rejoindre le couvert des arbres en espérant que la voiture du couple sera bien là à les attendre.
Finalement, il n’y aura qu’une seule personne : cet homme qu’elle ne connaît pas, sa compagne ayant eu une urgence familiale. Tout comme notre héroïne, on ne peut pas dire que la vie l’ait épargné puisque cet homme est amputé d’une jambe et la moitié de son visage est défigurée.
Tess s’embarque malgré tout sans savoir ce qui les attend. Terrorisée, elle espère mettre le plus de distance possible entre elles et le père de l’enfant dont elle sait ô combien son désir de vengeance peut compter sur ses alliés féroces pour s’exercer.
Et ensuite ? Quel avenir attend cette jeune mère et sa fille à l’intelligence attendrissante ? Tess compte beaucoup de fantômes dans son sillage et tellement de portes à peine closes sur un passé qu’il lui faudra rouvrir alors qu’elle a jadis fait le choix de tourner le dos à sa ville et à sa famille… Ce road movie aux côtés d’un inconnu lui offrira-t-elle la rédemption tant attendue ?
Le plus loin possible offre une lecture vibrante et saisissante, d’une maîtrise rare. La plume de l’auteure est au service de ce roman magnifique qui ne saurait laisser son lecteur indifférent. Conjuguant avec brio un passé lourd, un présent électrique et un avenir incertain, explorant la famille à travers divers liens, s’imprégnant de lieux insolites chargés d’ambiance, l’auteure offre une introspection sans fausse note dans cette Australie insaisissable aux côtés de personnages inoubliables.

Plus qu’un roman noir, c’est avant tout une histoire qui peut conquérir les amateurs de belles lettres. 

A découvrir !

Anne-Sophie

mercredi 15 mars 2017

Momo




Momo vit seule avec sa grand-mère depuis le départ en mer de son père. Cette enfant pleine d’imagination et de vie a tendance à rendre les autres un peu « chèvres » et a du mal à s’intégrer.
Sa vie change lorsqu’elle rencontre Françoise, une ado qui devient peu à peu une « grande sœur ». Elle commence à tisser des liens avec les autres quand tout bascule …
On a souvent envie de serrer Momo dans ses bras, on rit avec elle de ses trouvailles et nous sommes émus pour elle.
Vite le second volume !

Vive Momo !